Vous êtes sur FR Site. Pays: FR

Fermer le sélecteur de pays
Blog>Conseils>Référent digital, un rôle de plus en plus important au sein des cabinets d’expertise comptable

Référent digital, un rôle de plus en plus important au sein des cabinets d’expertise comptable

11/12/2019

Par

Le travail collaboratif au sein des cabinets d’expertise comptable devient un prérequis. Mais il ne se met pas toujours en place de façon naturelle. Avoir les bons outils ne suffit pas et il faut savoir convaincre les collaborateurs et les embarquer dans l’aventure.

Ainsi, parmi les collaborateurs, il y a les convaincus et ceux qui ne le sont pas, ceux qui utilisent les outils et d’autres qui ne les utilisent pas. Pour certains, cela va jusqu’à ressembler à une religion avec ses croyants, pratiquants ou non, et non-croyants (1).

Pour convaincre les plus réticents, le cabinet devra parfois faire appel à certains profils aux compétences comportementales particulières. Ces personnes peuvent se trouver parmi les collaborateurs ou à l’extérieur. 

C’est le référent digital, un nouveau métier qui semble bénéficier d’un effet de mode mais qui apparaît dans des structures toujours plus nombreuses. Des formations dédiées apparaissent.

Il peut s’agir de l’expert-comptable ou d’un collaborateur qui aura le soutien de l’expert-comptable ou des managers. Dans l’idéal, il aidera à composer une équipe de collaborateurs moteurs de cette transformation pour débloquer les freins et faire évoluer le cabinet.

L’implémentation d’un outil tel que Receipt Bank qui accompagne les cabinets dans la démarche peut l’aider à obtenir une première expérience réussie.

Le référent digital, locomotive de la transformation digitale du cabinet

Son rôle est simple et compliqué à la fois. Le référent digital est celui qui accompagne le déploiement des nouveaux outils au sein du cabinet d’expertise comptable. Il nécessite à la fois de l’expérience et une bonne connaissance du cabinet d’expertise comptable et de son organisation. 

Cela lui permet de faire en sorte que les collaborateurs appliquent les changements en les aidant à se familiariser avec les outils, en levant les freins. Le reverse mentoring ou coaching digital pourra en faire partie pour les collaborateurs les plus difficiles.

Il peut ensuite formaliser et diffuser les bonnes pratiques qu’il aura mises en place ou récoltées auprès d’autres collaborateurs, eux-mêmes moteurs de la transformation. La mise en place d’un référent digital s’accompagne souvent de la création d’une communauté que l’on pourrait qualifier de champions.

Avec l’aide du référent digital et le soutien de l’expert-comptable ou des associés du cabinet, ils deviendront les ambassadeurs des nouvelles technologies auprès des autres collaborateurs. 

Ensemble, ils pourront aussi créer des cas d’usages pour le cabinet et l’ensemble de ses collaborateurs, permettant de : 

  • réaliser mieux et plus vite, les anciennes missions ;
  • ou simplement de proposer de nouvelles missions, en adéquation avec la stratégie du cabinet.

Tout comme le référent digital qui devra être soutenu par l’expert-comptable ou sa hiérarchie, cette communauté gagnera à avoir un nom et une véritable visibilité au sein du cabinet. 

Ainsi, le référent digital devient un évangéliste, une sorte de locomotive. Il doit pouvoir donner envie et faire rêver pour aider les collaborateurs les moins convaincus à se projeter dans l’avenir de leur poste, sans crainte. Il les aide alors à réinventer leur quotidien pour leur plus grand profit.

L’objectif est de faire évoluer le cabinet d’expertise comptable et ses missions pour lui permettre de profiter de tous les apports des technologies en constante évolution. 

Le choix du référent digital : profil différent et soft skills

Le référent digital doit être choisi avec soin par le cabinet. Il a besoin de bien connaître les outils digitaux mais aussi le cabinet et ses procédures. Un collaborateur ouvert aux technologies qui connaît bien l’organisation d’un cabinet peut être le profil idéal, s’il ne croule pas sous les dossiers à gérer. 

En général, c’est un collaborateur qui maîtrise bien les outils digitaux. Il est souvent comme celui auquel tous les collaborateurs font appel lorsqu’ils ont un problème avec l’outil de production. Ce collaborateur qui connaît bien l’outil de production existe dans presque tous les cabinets.

C’est aussi un collaborateur qui développe un certain nombre de soft skills. Par exemple, le sens de l’organisation, les qualités relationnelles et de gestion du stress, l’autonomie, la rigueur, la réactivité, la curiosité, la diplomatie…

C’est enfin un collaborateur persévérant qui sait faire preuve de résilience face aux obstacles. En effet, ces caractéristiques sont indispensables pour pouvoir convaincre ses collègues.

Où trouver le référent digital ?

Le référent digital peut se trouver au sein du cabinet mais aussi à l’extérieur. Parfois, la mission est confiée à un ou plusieurs jeunes collaborateurs en alternance au sein du cabinet.

Ces jeunes collaborateurs peuvent faire du reverse mentoring et accompagner la mise en place d’outils collaboratifs.

Dans le cas contraire, la première étape de la désignation d’un référent digital sera la recherche de passionnés au sein des collaborateurs du cabinet. 

La mission de référent digital peut aussi être confiée à un collaborateur ou à un groupe de collaborateurs. Chacun se spécialisera dans un outil collaboratif ou un outil de production différent. 

Des formations dédiées apparaissent pour créer des profils qui ne connaissent pas l’organisation des cabinets. Il s’agit alors d’amener des collaborateurs à acquérir ces compétences, déjà existantes dans les cabinets les plus avancés dans la transformation digitale.

Comme la comptabilité, c’est un métier qui peut s’exercer dans tous les cabinets. Il ne semble pas pouvoir faire partie des métiers en crise tant les outils digitaux ne peuvent qu’évoluer dans les mois et les années à venir. 

Les besoins des cabinets d’expertise comptable pour ce type de profils ne peuvent qu’augmenter.

(1) La digitalisation en entreprise p.265, Christophe Coupez aux éditions Mardaga

Découvrez les fonctionnalités de Receipt Bank

Je m'inscris au webinaire

Discutez avec un conseiller en transition digitale

Je demande à être rappelé
Trustpilot