Vous êtes sur FR Site. Pays: FR

Fermer le sélecteur de pays
Blog>Actualités>Receipt Bank accompagne les cabinets autour du monde dans la transition digitale

Receipt Bank accompagne les cabinets autour du monde dans la transition digitale

17/07/2019

Par

digital-transformation

Partout dans le monde, la collecte des impôts se digitalise. Ces évolutions technologiques et législatives marquent le début d’une nouvelle ère pour la comptabilité Cloud. Il devient nécessaire pour les cabinets de se doter de logiciels automatisant la tenue et facilitant les échanges avec les autorités fiscales.

La période fiscale 2019 est arrivée à sa fin. Découvrez comment, des États-Unis à l’Australie, certains cabinets ont réussi à transformer la période la plus chargée de l’année. En profitant des nouveaux outils digitaux, ils ont améliorer leurs processus durablement.

Australie : devenir le directeur financier virtuel des clients

L’Australie est l’une des nations les plus avancées sur le plan numérique. Dès 2013, elle se dote d’un système fiscal digital, si bien qu’aujourd’hui, la quasi-totalité des cabinets offrent à leurs clients une tenue Cloud. Dès lors, comment se différencier avec de nouveaux services digitaux sur un marché numérique déjà très mature ?

Une solution possible pour les experts-comptables consiste à se positionner comme le conseiller financier virtuel de leurs clients. Ils peuvent alors orienter la stratégie financière des entreprises à la lumière des données en temps réel dont ils disposent aujourd’hui. Ces cabinets aident leurs clients à se projeter en leur présentant des prévisions. Ils leur livrent les indicateurs-clé de performance dont ils ont besoin pour prendre les bonnes décisions.

Royaume-Uni : accompagner la transition numérique des cabinets

Outre-Manche, la mesure Making Tax Digital (MTD) est en vigueur depuis avril 2019. Son objectif : trimestrialiser et digitaliser la déclaration de TVA pour les PME au-delà d’un certain seuil de chiffre d’affaires.

Pour les experts-comptables, cela signifie adapter les processus et proposer de nouveaux logiciels et systèmes compatibles avec MTD à ses clients. Comment ? En catégorisant les clients selon leur degré d’adoption des nouvelles technologies. Le cabinet Hayward Wright préconise aussi de proposer des parcours d’accompagnement personnalisés. Pour faire face à la trimestrialisation des déclarations de TVA, ce dernier affirme avoir digitalisé ces processus avec Receipt Bank. Cela lui évite la course contre la montre 4 fois par an : « Avant, nous passions 1,5 à 2 jours par trimestre sur la déclaration de TVA pour l’un de nos clients. Désormais, cela ne nous prend plus que 4 heures », illustre Alistair Hayward-Wright, directeur du cabinet.

Cette transition digitale ne permet pas seulement aux cabinets de se mettre en conformité. Elle a aussi valu à Peter Jarman & Co (PJCO) d’attirer de nombreux clients de cabinets n’ayant pas adapté leurs processus. « Nous nous tenions prêts pour cette nouvelle mesure grâce à des solutions qui automatisent la tenue du cycle achats. Depuis, nous avons élargi notre clientèle de 15 à 20%. Beaucoup d’entreprises ont quitté leur expert-comptable historique. Elles sont venues nous voir d’elles-mêmes pour se mettre en conformité », explique Kayvan Khoroosi, expert-comptable au sein du cabinet PJCO.

Afrique du Sud : digitaliser les données bancaires

En Afrique du Sud, Receipt Bank accompagne entre autres le cabinet Nel & Vennote. Situé à Upington, une région rurale au nord-ouest du pays, la majorité de ses clients sont agriculteurs. Le principal défi reste l’éloignement géographique. « Beaucoup doivent parcourir de très longues distances pour nous remettre leurs factures et notes de frais papier », explique Pierre Nel, cofondateur du cabinet. « Un collaborateur à temps plein s’occupe ensuite de les saisir manuellement dans un fichier de calcul… ».

Résultat : tenir les délais en période fiscale devenait de plus en plus difficile. « Grâce à l’envoi des factures à distance, en ligne ou sur mobile, nous avons simplifié la vie de nos clients… et la nôtre ! », assure Pierre Nel.

L’autre préoccupation des clients de Nel & Vennote, c’est le financement bancaire. « Pour obtenir un prêt, nos clients doivent désormais être en mesure de fournir aux banques des rapports de gestion complets avec des données à jour », affirme Pierre Nel. Un aspect sur lequel le cabinet peut également les accompagner, grâce entre autres à la fonctionnalité d’extraction automatique des relevés bancaires de Receipt Bank. À la clé : le lettrage des créances et dettes en temps réel dans le logiciel de production et des reportings financiers à jour.

États-Unis : générer des revenus récurrents toute l’année

Outre-Atlantique, la majorité des experts-comptables génèrent 65% de leurs revenus durant la période fiscale, soit les 4 premiers mois de l’année. Cette période concentre également près de 70% de leur charge de travail annuelle. Résultat : une période ultra-stressante, des cabinets en sous capacité et une trésorerie en péril le reste de l’année.

Pour mettre définitivement fin au tourbillon de la période fiscale et rééquilibrer sa trésorerie, Mary Hollister est passée à la comptabilité Cloud. Expert-comptable à New York, elle s’est dotée d’une solution logicielle combinant QuickBooks Online et Receipt Bank. Le cabinet a réussi à réduire son temps de travail tout en augmentant ses revenus de 30%.

Pour Mary Hollister, une solution de numérisation des factures est un vrai plus. « Il suffit à nos clients de prendre une photo de leurs pièces depuis l’application mobile, puis de cliquer sur ‘envoyer’. Ils nous transmettent leurs factures dès réception, ce qui nous permet de lisser le travail de tenue dans le temps. Finie la pile de factures papier envoyées en vrac à la dernière minute », explique-t-elle.

Grâce au gain de temps obtenu, Mary Hollister propose désormais de nouveaux services à valeur ajoutée. Son cabinet a ainsi augmenté sensiblement la rentabilité annuelle de son cabinet.

France : digitaliser le cabinet sans attendre

Dans l’Hexagone, l’automatisation n’en est qu’à ses débuts dans de nombreux cabinets traditionnels. Et si vous en profitiez pour prendre de l’avance sur vos concurrents ?

En digitalisant votre cabinet dès aujourd’hui, vous vous libérez des tâches manuelles. Ces tâches à faible valeur ajoutée, comme la collecte de factures et la saisie de données, plombent votre rentabilité toute l’année. Elles seraient même vouées à disparaître d’ici 20 ans au profit de solutions d’automatisation.

Pour vous, c’est l’occasion unique de vous positionner. Devenez l’expert-comptable qui remet le client au cœur de son offre en lui proposant de vivre une expérience mémorable, pour reprendre les mots de David Ladame. Fondateur du cabinet Experneo à Paris, il a testé le logiciel auprès de ses clients volontaires avant d’adopter Receipt Bank. « Certains m’ont dit : “Ça a changé ma vie” ».

Aujourd’hui, je suis ambassadeur de cette solution et 100% de mes nouveaux clients sont intégrés ». Résultat : des clients satisfaits qui contribuent à la notoriété organique du cabinet. Émeric Pouchain, du cabinet Empex Audit et Conseil affirme ainsi : « Depuis que j’ai mis en place Receipt Bank, les prospects arrivant au cabinet par recommandation des clients historiques ont beaucoup augmenté ».

Une tenue sans saisie ni relance au moment du bilan, c’est aussi plus de temps pour développer votre cabinet. Vous proposer de nouveaux services à valeur ajoutée, centrés sur la stratégie financière ou la performance commerciale des clients.

Le processus de digitalisation de vos pratiques simplifie votre tenue durant la période fiscale. Il vous permet également d’augmenter la rentabilité de votre cabinet tout au long de l’année. Et si vous investissez ce gain de temps dans des prestations de conseil et d’accompagnement, vous deviendrez rapidement l’expert-comptable dont vos clients ne pourront plus se passer.

Découvrez les fonctionnalités de Receipt Bank

Je m'inscris au webinaire

Discutez avec un conseiller en transition digitale

Je demande à être rappelé
Trustpilot